Sélectionner une page
Pourquoi avoir créé cette radio ? Oui c’est vrai, je pourrais peut être démarrer par là, histoire de dire la vérité, juste une fois pour savoir ce que cela fait. Non pas que je sois réellement un menteur, mais comme je suis un raconteur, forcément j’invente, j’extrapole. Et si je mens, c’est pour vous permettre de trouver la vérité qui est au fond de vous. Par contre ne le dites pas à ma femme, elle croit que je suis un type bien.

Je ne vais donc pas vous dire j’ai fait une étude de marché ni que j’ai longuement calculé toutes les conséquences financières. Non absolument pas, c’est beaucoup plus intériorisé, je vous dis ça c’est surtout pour ne pas passer pour une truffe qui n’a rien prévu. Oui car le programme, lui, diffuse de la musique depuis le 5 février 2016, c’est ce que j’appelle la phase test. Ce n’est pas rien une phase test, elle permet de prendre la tête à votre entourage, le jour comme la nuit. Oui, ils ont consommé une quantité de daube musicale et sonore étonnante et je crois d’ailleurs qu’ils m’en veulent. J’ai peur qu’ils se vengent à présent mais j’ai encore des armes pour me défendre, je n’ai pas encore diffusé l’intégrale de Mireille Mathieu.

Cette phase test a permis de corriger, d’évaluer et de relever le curseur de la qualité. Le nom de la radio est déposé à l’INPI et les grandes lignes imaginées.

Alors pourquoi avoir créé cette radio ? Il y a toujours une raison, une bonne, une simple, une fausse ou une évidente. Pour moi celle-ci est indubitablement marquée dans l’évidence. Quand vous tombez amoureux vous, c’est forcément évident, ce n’est ni simple, ni faux ? Oui du coup pour moi l’exemple n’est clairement pas évident du tout !!! Tomber amoureux pour moi c’est surtout tomber ! Passons.

J’ai commencé ma vie professionnelle en sortant d’un lycée avec un lourd sentiment d’avoir perdu mon temps. J’avais appris un métier. J’avais surtout compris que jamais je ne ferais jamais ce métier là. Frigoriste. Les gens me regardaient avec un air débile à chaque fois, genre, tu vas travailler dans un frigo ? Passons c’est mieux. Même après avoir décroché l’examen (pour vivre dans un réfrigérateur/ congélateur/ chambre froide), tout ça parce que l’examinateur a imaginé que j’étais un type bien (oui lui aussi, ça vous colle à la peau ce truc, c’est incroyable), je savais que je ne voulais pas de cette vie là. Oui, ne le dites pas à ma femme qui est photographe et qui du coup se demande si son nom, donc le mien, doit être indiqué sur les photos qu’elle a délicatement prises de moi pour le shooting de la radio dont j’essaye vainement de vous expliquer le pourquoi du comment. Mais putain je t’ai dit oui trois fois lors du mariage, tu pourrais dire oui une fois. Pardon je m’égare, d’autant qu’elle a dit oui bien avant l’écriture de ce torchon. Revenons aux années lycées, car pour éviter des questions auxquelles je n’avais pas envie de répondre, je suis parti faire l’armée. Quoi ? Tu es parti faire quoi ? Mais il est con ou quoi ce type? Deux ans de lycée. Un an d’armée. Trois années gâchés ? Non, là tu es injuste, car j’ai beaucoup appris sur la nature humaine, sur mes valeurs et sur mes limites. Il y avait autre chose qui battait en moi (elle est cool cette fin de phrase, elle marque un certain suspens, comme si j’étais important, oh oui je suis important, vouvoie moi, flatte moi) Passons, mais pas trop vite, c’était si bon…

Depuis plusieurs années j’écoutais la radio avec des envies impossibles et une timidité prévisible. Alors quand François Mitterrand est élu Président de la République en 1981… J’ai quand même voté pour lui dans une mairie de droite avec une rose ! Oui, je prends des risques incalculables, je suis fou des fois. Bien sûr je me suis fait remettre à ma place car je ne voulais pas passer par l’isoloir et je n’avais pris qu’un bulletin, et ça jeune Môsieur, c’est interdit. Bon j’y vais dans ton truc à rideaux moches, mais avec ma rose !!! Donc quand Mitterrand devient Président, les stations de radio auparavant prohibées deviennent ainsi, grâce à moi (quoi quelqu’un en doute ?), des radios libres. Devenir animateur est à présent possible. Bravo ! Ma (très future) femme n’avait que 12 ans, j’en avais déjà 21. Vous avez vu, les numéros s’inversent, je suis inversé/renversé. En attendant, en 1983, je pousse une porte et en quelques minutes avec une facilité déconcertante, je décroche un poste d’animateur radio. La magie opère, tout est réalisable, je suis animateur.

Je ne trouverai jamais les mots pour évoquer et imager cette période. C’est wooo, whouaaa, yep et super yo donc déjà un peu scenaryo ! Je suis animateur sur R.L.B.

Radio Libre Bordeaux

Vous trouvez ça kitch ? Possible ! Je suis partiellement une quiche mais ne le dites pas à… Ceci dit après je prends une décision débile (je sais faire) je rentre dans une panthère sans prévenir.

NRJ logo

Bon, après j’ai appris plein de choses. Illusionner. Mentir. Faire croire. Paraître. Répondre à un directeur/administrateur avec gentillesse en lui donnant de l’illusion, du mensonge et du faire croire. J’ai aimé. J’ai adoré. J’ai interviewé. Je me suis barré ! Et je suis devenu régisseur de théâtre sans rien n’y connaître, de la poudre aux yeux comme la radio. Oui j’ai toujours dit/cru/pensé que je n’étais pas un bon animateur. Après, très honnêtement, je n’ai pas été un bon élément à l’armée, ni un bon lycéen, ni un bon adolescent, ni un bon fœtus. Passons sur l’épisode avorté d’un avortement loupé, d’une aiguille à tricoter éveillée.

Sinon tu nous dis le pourquoi du comment de la création de la radio ? Attends tu es gentil, moi j’aurais pu le dire dès le début, mais le dieu internet du blog lisible m’a intimé l’ordre de faire un article long. Donc tu lis ou tu fuis !

Si j’ai créé cette radio, cette webradio plus exactement, c’est soit :

1 – pour vous faire croire que j’étais un type bien.

(Inutile de lui dire, elle a corrigé l’article sinon y’oré plein de photes)

2 – pour ouvrir une porte en vous.

(Avant j’écrivais des romans, des poèmes, des scénarii pour ouvrir des portes. Je publierai la liste des portes ouvertes quand elles s’ouvriront…)

3 – pour vous aider à faire l’amour

(Alors là je t’interdis de rire, écoute juste une fois cette radio en faisant l’amour, ou plutôt les préliminaires de l’amour et tu verras ça va lui plaire !)

4 – pour rassurer tes oreilles avec une daube beaucoup plus écoutable.

5 – pour écrire un article de 1198 mots.

Il n’y a pas de réponse à cette question (oui tu t’es fait avoir) ! J’aurais tout aussi bien pu créer un parfum de yaourt (le vodka Pimprenelle), ou inventer l’ombril (une sorte d’ombrelle mais pour lui).

Sinon, oui, j’aime ouvrir des portes en toi. Bouger tes habitudes et faire que tes oreilles écoutent un mélange d’autres choses.