Sélectionner une page

A ce stade là, le talent devient une bombe intérieure qu’il est nécessaire d’extérioriser. C’est comme la fusion entre des mots et un rythme d’une puissance qui équivaut à vouloir plonger dans son univers. Son univers, le sien, qui reste surtout celui qu’il a vu en vous. Si ce type est d’une énergie si juste et si étonnante, c’est qu’il a su vous entendre et vous comprendre. Il a en lui tous les sons et tous les cris d’un texte qu’il fait vivre devant vous. Ecoutez, tentez de lui résister, vous pourrez toujours essayer et brusquement, dans la tendresse des ses pensées exprimées, vous allez vivre une expérience comme « une putain d’envie méchante ».

 

 

 

 

 

 

Lui c’est Tim Dup. 22 ans, et il a réussi à créer cette chose abusivement excellente. Un album qui va vous exploser la tête, tellement vous le sentirez proche de vous et de votre histoire. Comment a-t-il fait ? Combien de vies a-t-il vécu ? Un extra terrestre de la musique avec des compositions que je trouve proche d’une transe douloureusement positive, comme un son méchamment positif. Oui, car la violence de ses mots pourraient bien vous donner des ailes optimistes. Le titre de son premier album « Mélancolie heureuse » prouve bien qu’il n’a pas envie de vous installer dans un drame pénible mais bel et bien dans quelque chose de cotonneux qui vous aidera à dépasser nos impossibles vies.

 

 

Passionnant et passionné, c’est comme ça que l’on imagine Tim Dup. Sur Radio Scenaryo, son titre « Soleil noir » a déjà réussi à nous mettre la tête à l’envers durant tout l’été. A présent j’assume totalement être tombé à l’envers dans la magie d’un album et ce n’est pas moins de 6 morceaux sur les quatorze qui viennent d’entrer dans nos playlists :

 

 

En écoute quotidiennement sur Radio Scenaryo :

 

  • Où tu vas ?
  • Vers les ours polaires
  • Un peu de mélancolie
  • Une envie méchante
  • Fin août (instrumental)
  • TER centre

 

 

Voilà pourquoi Radio Scenaryo bouge ! Voilà pourquoi les matinales vont s’ouvrir, grâce à des artistes comme Tim Dup qui vous donnent la dernière impulsion du « j’y vais, je fonce et je vais réussir » Alors vient le moment de lui dire merci, un grand MERCI car une chose dont je suis sûr c’est qu’il y a en lui des tonnes de musiques, de mots et de désirs, toutes ces choses que Tim doit faire sortir dans les mois et les années futures pour nous donner des moments aussi captivants. Merci Tim et à très bientôt sur notre antenne.

 

 

 

Frederic Lefevre

 

 

https://www.timdup.com

https://www.facebook.com/music.TimDup

https://twitter.com/tim_dup

https://www.instagram.com/_timdup_/